Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
COVID19 : Contact par mail uniquement

La chronique / Critique de Elisabeth Richou sur

Prénom : Elisabeth
Nom : Richou
Statut : Etudiante en médecine L3
Ville : Versailles
Spécialité :
Niveau d'étude : Bac - Paces - 2ème année médecine
Chroniqueur Elisabeth Richou
« J’ai beaucoup apprécié le lexique étymologique »

Les qualités de l’objet livre

Le livre est de format assez petit, ce qui permet de le glisser dans une poche de blouse (donc pratique !), il est facile à manipuler car souple, de plus le texte est suffisamment condensé pour économiser de la place, mais tout de même assez aéré pour que cela reste agréable à lire. La police d’écriture est néanmoins assez réduite, ce qui peut poser problèmes à des personnes qui ont des troubles de la vision.

Les qualités rédactionnelles :

Le livre est bien structuré avec un sommaire très clair et détaillé au début, un index bien fourni et même un lexique étymologique : gros point positif, le lexique est très bien fait, avec des exemples de termes médicaux, vraiment pratique pour mieux comprendre les nouveaux termes médicaux (permet d’en deviner la signification grâce à l’étymologie).

Les chapitres sont bien organisés, avec une progression logique des parties et sous-parties. Le texte est entrecoupé de schémas, ce qui permet de capter l’attention.

En ce qui concerne la rédaction, elle est claire et intègre des exemples, ce qui est agréable et permet d’enrichir l’apprentissage de manière progressive. La lecture nécessite de la concentration, car les phrases sont longues et riches en informations.

La qualité des illustrations

Il y a une iconographie à la fin, les images sont triées par chapitre, mais il aurait été préférable selon moi de les intégrer aux chapitres, afin d’avoir sur la même page les images et les explications et ne pas trop tourner les pages.
Les schémas intégrés au texte sont en noir et blanc, ce qui est un peu dommage, et elles ne sont pas toujours très claires.



Le livre dans son environnement éditorial

J’ai comparé cet ouvrage avec Sémiologie médicale, de Baptiste Coustet. Celui-ci avait l’avantage d’être plus aéré et coloré, donc plus agréable à lire, en revanche il est plus grand et donc moins facilement transportable. Au niveau du contenu, les deux ouvrages sont complets, je n’ai pas vu de différence notable.





Avis global sur l’ouvrage

Cet ouvrage comporte de nombreux avantages, il a le mérite d’être complet et vraiment détaillé tout en étant de format assez petit, permettant son transport. Avec son index riche à la fin (qui permet de trouver rapidement une notion qu’on recherche), on est tenté de l’emporter avec soi à l’hôpital, dans sa blouse, lors des stages.

J’ai beaucoup apprécié le lexique étymologique ainsi que globalement l’explication rigoureuse de toutes les notions, avec chaque fois l’illustration par un exemple. Cela permet d’apprendre de nouvelles choses clairement et surtout progressivement.


L’organisation des chapitres m’a aussi beaucoup plu, toutes les parties sont bien distinctes, ce qui permet de ne pas se perdre et de lire en faisant des pauses logiques, on trouve aussi rapidement ce qu’on cherche à savoir.

Le texte est agrémenté de documents variés (tableaux, encadrés d’exemples, photos d’examen clinique, radio…) ce qui permet d’être rigoureux et de tout mettre en lien, fondamental lors des études de médecine.

La partie « Généralités sur l’examen clinique » au début de l’ouvrage est très instructive : elle explique certaines notions (et surtout les nuances entre les termes utilisés comme la distinction entre signe clonique et signe physique par exemple) qui ne m’avaient jamais été expliquées en cours mais qui posent les bases de la sémiologie.


La partie sur la rhumatologie et orthopédie est également riche, le texte est clair, en revanche les illustrations ne sont pas toujours très informatives à mon goût, j’avais parfois du mal à comprendre leur utilité, le texte se trouvait plus instructif selon moi.
Globalement, le livre a le désavantage d’être assez condensé et « triste » car manquant de couleur et d’espace, mais ce désavantage est rattrapé par le fait que la rédaction est claire et les paragraphes bien séparés (ce qui aère le texte), et surtout par son aspect pratique dû au petit format.

En revanche je ne sais pas si tout est encore d’actualité (étant donné que l’édition est de 2013), mais en comparant avec mes cours de 2ème année de médecine, j’ai retrouvé les mêmes informations.

J’ajouterais que la lecture de ce livre requiert de la concentration, car beaucoup d’informations et supports sont donnés en même temps ce qui aide énormément à la création de liens et la compréhension rapide, mais peut aussi s’avérer difficile. Je pense qu’il faut lire ce livre progressivement (car il est dense) en faisant des pauses entre les chapitres, afin d’en mémoriser au mieux le contenu.

Matériel protégé par le droit d'auteur. Ne pas reproduire sans l'accord explicite d'Unithèque.